Boutique Biologiquement.comCancer : le resvératrol bio resterait efficace même une fois digéré

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Le resvératrol bio présent dans les raisins rouges conserverait ses propriétés anticancéreuses même après avoir été métabolisé par l’organisme.

Le resvératrol bio, une molécule présente dans le raisin, le vin rouge, les cacahuètes, reste efficace contre le cancer même après avoir été converti en d’autres molécules par l’organisme. C’est le principal résultat d’un article publié dans Science Translational Medicine par des chercheurs britanniques de l‘université de Leicester.

Le resvératrol bio est un composé des raisins rouges qui aurait de nombreux bénéfices pour la santé, pour lutter contre le cancer, mais aussi les maladies cardiovasculaires. Il activerait des gènes impliqués dans la longévité et donc augmenterait l’espérance de vie. Il améliorerait aussi les performances sportives.

Dans cette étude, les chercheurs se sont intéressés à l’efficacité du resvératrol bio une fois qu’il a été transformé par l’organisme. En effet, le resvératrol bio est métabolisé très rapidement par l’organisme, une fois qu’il a été absorbé. Sa biodisponibilité est faible d’où les doutes qu’on peut avoir sur son efficacité.

Le Resveratrol bio extrait de la peau du raisin rouge et d'autres fruits est un anti cancer naturel puissant comme les amandes amères d'abricot, l'artemisia annua ou les feuilles de graviola corossol
Le Resveratrol bio extrait de la peau du raisin rouge et d’autres fruits est un anti cancer naturel puissant comme les amandes amères d’abricot, l’artemisia annua ou les feuilles de graviola corossol

Les scientifiques ont donc donné à des souris desmolécules obtenues après le métabolisme du resvératrol bio : des resvératrol bio sulfates. Ils ont alors détecté du resvératrol bio dans le sang et certains tissus des souris. Cela signifie que le resvératrol bio peut se reformer à partir de resvératrol bio sulfates chez les animaux. Des enzymes cellulaires sont capables de reconvertir les sulfates en resvératrol bio.

De plus, le resvératrol bio qui a été régénéré à partir de sulfates peut ralentir la croissance de cellules cancéreuses de deux façons : en les incitant à digérer leur propre contenu cellulaire (autophagie) et en bloquant leur division (sénescence).

En conclusion, le resvératrol bio n’est pas rendu inefficace une fois qu’il a été métabolisé par l’organisme. Les métabolites obtenus induisent l’autophagie et la sénescence des cellules cancéreuses.

Le resvératrol bio est présent dans certains compléments alimentaires, par exemple visant à lutter contre les effets du vieillissement. Il serait aussi efficace contre la grippe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *