Boutique Biologiquement.comLe Resvératrol bio est vraiment remarquable

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Vous voulez faire une collation saine, pour vous ou vos enfants ? Essayez des raisins. La peau des raisins contiennent un antioxydant appelé Resvératrol bio.

Il a été établi qu’il provoque l’apoptose (mort cellulaire programmée) des cellules cancéreuses. Le Resvératrol bio semble tuer les cellules cancéreuses en dépolarisant (démagnétisation) les membranes mitochondriales (la source d’énergie) dans les cellules tumorales, ce qui entraîne une diminution du potentiel de la cellule cancéreuse, à fonctionner.

Le Resvératrol bio est totalement non toxique, puisque, après l’ingestion orale, il est rapidement métabolisé par le foie, couplé à une molécule appelée glucuronate pour la désintoxication, ce qui le rend inoffensif. Toutefois, dans le site tumoral, le resvératrol bio est décompressé par une enzyme appelée glucuronidase qu’il découple le glucuronate et le rend disponible pour «aller au travail» sur les cellules cancéreuses. Le resvératrol bio fait partie de la douzaine de médicaments contre le cancer, le tout en un. Il est un autre tueur naturel de cancer, donné par Dieu et qui combat le cancer de tant de façons que les chercheurs ne peuvent trouver un substitut aussi efficace.

Le Resveratrol bio extrait de la peau du raisin rouge est un anti cancer naturel puissant comme les amandes amères d'abricot, l'artemisia annua ou les feuilles de graviola corossol
Le Resveratrol bio extrait de la peau du raisin rouge est un anti cancer naturel puissant comme les amandes amères d’abricot, l’artemisia annua ou les feuilles de graviola corossol

Le Resvératrol bio est également connu pour sa capacité à protéger contre les bactéries et les champignons, et il a été suggéré que le Resvératrol bio sous-tend le phénomène connu et nommé le « paradoxe français » (le fait inexpliqué que les Français, qui ont un taux de cholestérol comme le reste d’entre nous , n’ont seulement qu’un tiers de taux de maladies cardiaques).

Collez un peu de raisin sur un cure-dent et congelez-le pour les ados, et vous avez un popsicle santé. Veillez à choisir du raisin rouge, mangez la peau et les graines pour obtenir le plus de bienfaits pour la santé. Un autre aspect extraordinaire du raisin est que les graines contiennent de la laétrile (vitamine B17), qui cible sélectivement les cellules cancéreuses. Je vais parler de cette vitamine étonnante dans mon prochain bulletin.

Boutique Biologiquement.comResveratrol bio l’antioxydant aux multiples vertus

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Le resveratrol bio est un produit naturel qui possède un large spectre d’action sur la santé. Présent notamment naturellement dans la peau du raisin, il est proposé sous forme de complément alimentaire par de nombreux fabricants.

Les nombreuses études menées ont démontré son activité antioxydante et anti-inflammatoire.. Le resveratrol bio a prouvé son efficacité sur divers modèles animal, ainsi que sur des cellules humaines en cultures et plus récemment également in vivo sur l’homme via une grande marque française de cosmétique.

Le resveratrol bio agit sur plusieurs pathologies grâce à ses capacités antioxydantes :

La perte de poids : Dans l’une des études les plus récentes sur le resveratrol bio et la perte de poids, les scientifiques ont découvert qu’il pouvait stimuler l’expression de l’adiponectine (une hormone qui possède des propriétés anti-obésité et peut lutter contre la résistance à l’insuline). Des études de laboratoires effectuées sur des animaux montrent que le resveratrol bio peut aider à accélérer le métabolisme et combattre la formation des cellules graisseuses.

Le cancer : Le resveratrol bio est prometteur dans la prévention et le traitement du cancer, selon plusieurs rapport. En effet, un certain nombre d’études préliminaires suggèrent que le resveratrol bio tient ses effets notamment en activant le gène P53, reconnu comme un puissant anti cancer. Dans une étude sur des cultures cellulaires, le resveratrol bio a favorisé la suppression de la progression du cancer du sein au premier stade de développement de la maladie. Publiée suite à une recherche sur la prévention du cancer, l’étude a révélé que le resveratrol bio a permis d’éviter que l’oestrogène ne réagisse avec des molécules d’ADN, et ainsi l’empêche de former des composés qui marquent le début de la formation des cellules cancéreuses.

Les maladies cardio-vasculaires : Le resveratrol bio possède des vertus thérapeutiques qui potentiellement pourrait agir dans le traitement des maladies cardiaques, c’est ce qu’ indique une étude scientifique portant sur ses effets. Parallèlement à la bibliographie disponible sur la santé cardiovasculaire et le resveratrol bio, les auteurs des rapports ont noté qu’il pouvait aider à diminuer le LDL («mauvais» cholestérol), prévenir le durcissement des artères et de maintenir la pression artérielle sous contrôle. Les données disponibles proviennent principalement de recherches sur les animaux, et sont très encourageant pour le traitement d’une affection cardiaque.

Le Resveratrol bio extrait de la peau du raisin rouge est un anti cancer naturel puissant comme les amandes amères d'abricot, l'artemisia annua ou les feuilles de graviola corossol
Le Resveratrol bio extrait de la peau du raisin rouge est un anti cancer naturel puissant comme les amandes amères d’abricot, l’artemisia annua ou les feuilles de graviola corossol

Le vieillissement cellulaire : Des études récentes sur les effets sur la santé du vin rouge ont permis de déterminer que ses vertus santé était principalement lié au resveratrol bio. Des études in vitro ont elles démontré son pouvoir anti inflammatoire et à lutter contre les maladies neurodégénératives en ciblant les processus biochimiques liés à ces pathologies. De meme les gènes associés à la longévité son activé en présence du resveratrol bio. Pour obtenir les mêmes effets, il faudrait suivre un régime alimentaire basé sur la restriction calorique (très difficilement supportable pour l’homme, car le but étant d’être à la limite de la malnutrition). La restriction calorique a démontré ses effets anti vieillissement sur l’homme et le resveratrol bio pourrait donc être un moyen de la « mimer » sans les inconvénients associés. Une étude portant sur des souris pendant 2 ans a également mise en avant 3 types de régimes: un régime normal, un régime avec supplémentation calorique et un autre combinant le régime très calorique avec du resverarol. Et voici ce que l’on peut observer:

L’étude montre une perte de l’intégrité cellulaire et une accumulation des lipides dans le régime hyper calorique contrairement à celui où ils y ont ajouté une supplémentation en resveratrol bio, et le régime normal, qui sont resté parfaitement sain. (1) Les souris supplémentées en resveratrol bio à la moitié de leur vie, ont augmenté leur durée de vie en moyenne de 30%. Elles étaient également plus sensibles à l’insuline avec une action positive sur leur taux de glucose sanguin.

La peau : Les recherches préliminaires indiquent que le resveratrol bio pourrait lutter contre les dommages cutanés causés par les UVs. Par exemple, une étude a révélé que le resveratrol bio pouvait protéger contre le vieillissement de la peau lorsqu’il est y est appliqué directement ou simplement consommé via une supplémentation. Récemment, la marque Caudalie a décidé d’en faire son produit phare anti ride suite à une étude dermatologique indépendante à échelle européenne.

Resveratrol bio : d’où provient il ?

L’une des sources les plus riches en resveratrol bio est le vin rouge, qui est fermenté avec les peaux de raisin plus longtemps que le vin blanc. Il est important de noter, cependant, qu’une trop grande consommation d’alcool peut augmenter votre risque d’hypertension artérielle, des lésions du foie, de l’obésité et certaines formes de cancer. Par ailleurs, le vin rouge tous les comme les autres aliments qui en contiennent (bleuets, raisins..) ne représente pas une quantité suffisante en resveratrol bio, pour en avoir un quelconque bienfait santé (présent en μg seulement). Pour bénéficier du resveratrol bio il faut consommer sa molécule isolée à partir d’une plante (généralement la Renouée du Japon, aussi nommée Polygonum cuspidatum), via une extraction végétale très complexe. Les vrais extraits de la molécule active trans resveratrol bio sont donc assez cher car il faut plusieurs kilos de plantes pour en obtenir quelques milligrammes. Pour plus d’infos à ce sujet, lire notre article: Polygonum cuspidatum

Resveratrol bio : choisir sa marque de complément

Nous avons sélectionné (sans influence commerciale!) le resveratrol bio de chez Biologiquement, comme étant le meilleur en terme de qualité (micronisé, trans-resveratrol bio pur à 99%, gélules opaques..) et de prix (le plus bas du marché pour ce niveau de qualité).

Boutique Biologiquement.comLes effets paradoxaux du vin contre le cancer du sein

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Il est admis qu’une consommation régulière et excessive d’alcool est un facteur de risque de cancer du sein. Les explications de ce lien ne sont pas très claires.

Et pourtant, si l’on en croit une étude publiée ce mois-ci dans la revue Faseb Journal, le resvératrol bio, un ingrédient contenu dans le vin rouge, aurait pour effet de stopper la croissance des cellules cancéreuses en culture en bloquant l’effet des œstrogènes. Le resvératrol bio est une substance déjà considérée comme prometteuse dans diverses pathologies (diabète, maladies cardio-vasculaires, obésité). Sa présence dans le vin suscite déjà un certain émerveillement chez certains, qui vont d’ailleurs un peu vite en besogne, en affirmant que boire un peu, c’est bon pour la santé.

Le Resveratrol bio extrait de la peau du raisin rouge est un anti cancer naturel puissant comme les amandes amères d'abricot, l'artemisia annua ou les feuilles de graviola corossol
Le Resveratrol bio extrait de la peau du raisin rouge est un anti cancer naturel puissant comme les amandes amères d’abricot, l’artemisia annua ou les feuilles de graviola corossol

Cette fois, les chercheurs de la faculté de pharmacie de Calabre, en Italie, se sont intéressés à des lignées de cellules de cancer du sein en culture. Et leur ont administré in vitro une petite dose de resvératrol bio. Eh bien, cette petite rasade a eu comme effet totalement inattendu de bloquer, dans un tube à essai bien sûr, la croissance de cellules de cancer du sein, notamment celles présentant des récepteurs hormonaux aux œstrogènes. «Le resvératrol bio est un outil phamarcologique potentiel à exploiter contre le cancer du sein dans certains cas», affirme Sebastiano Andro, un des chercheurs Italiens impliqués dans ce travail réalisé en commun avec des Américains. «Ces découvertes sont excitantes mais, en aucun cas, ne peuvent être une caution pour inciter les gens à boire du vin ou prendre des compléments de resvératrol bio pour se protéger du cancer du sein», explique Gerald Weissmann (éditeur scientifique de la revue Fased).

Tout a commencé il y a quelques années, lorsque des médecins français découvrent qu’un des polyphénols nichés dans la peau du raisin noir, le resvératrol bio, protège la souris contre le diabète et l’obésité. Les chercheurs observent alors que cette molécule agit sur ces deux pathologies en activant une protéine de l’organisme dite Sirt1. Ce polyphénol, le resvératrol bio, est contenu effectivement essentiellement dans le raisin noir et se retrouve surtout ensuite dans le vin rouge. Mais il faudrait sans doute boire au-delà du raisonnable pour obtenir les effets favorables dans certaines pathologies.

Boutique Biologiquement.comResveratrol bio

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

En mariant qualité, santé et sauvegarde de la planète, le bio a conquit l’ensemble des français. Face à la prolifération de produits chimiques de plus en plus puissants et de plus en plus nocifs pour la santé et la Terre, les produits bio séduisent de plus en plus de consommateurs.

En 2015, 65% ont consommé régulièrement des produits de l’agriculture biologique au cours de l’année (1). Ils n’étaient que 37 % en 2003. Malgré des temps de crise, un prix souvent plus élevé, le bio a le vent en poupe. Dans le domaine anti-âge, qui ne fait pas exception à cette règle, il est donc tout à fait logique que les consommateurs soient en recherche du resveratrol bio. Cependant, le resveratrol bio n’existe pas en tant que tel. Mais nous allons voir comment nous en rapprocher.

Le bio, un gage de qualité alimentaire et environnemental

L’agriculture biologique doit répondre à des normes strictes. Ces dernières sont édictées par l’Union Européenne au travers des règlements 834/2007(2) et 889/2008/CE. Le cadre législatif impose un respect du vivant et de l’environnement. Le bio jouit d’une excellente réputation auprès des consommateurs. La santé alimentaire est prise de plus en plus au sérieux par les français. Le fait que les pesticides, les herbicides, les engrais synthétiques contenant de l’azote et les OGM soient interdits rassure les consommateurs sur leur sécurité alimentaire. De plus, la protection de l’environnement constitue un second facteur incitant les consommateurs à acheter des aliments d’origine biologique. Les consommateurs de resveratrol sont des consommateurs avertis sur ces sujets. Du coup, nombre d’entre eux souhaitent se tourner vers un resveratrol bio.

Le resveratrol bio existe-t-il ?

Le resveratrol est une molécule organique qui possède de nombreux effets bénéfiques sur la santé. Le retardement du vieillissement de la peau, la protection contre des maladies inflammatoires et neurodégénératives (3), la réduction du cancer du sein (4) ou encore l’obésité (5) en font une pilule miracle. Le resveratrol est présent naturellement dans les fèves de cacao et dans certains fruits, notamment les mûres, les cacahuètes, la grenade et le raisin. Toutefois ces produits n’en contiennent pas suffisamment pour obtenir un résultat sur la santé en les consommant. Afin de bénéficier de ses bienfaits, le resveratrol doit être consommé en isolant sa molécule à partir d’une plante riche en resveratrol, la Renouée du Japon. Cette molécule est naturelle et se trouve également dans différents fruits, notamment le raison. Les textes de loi ne stipulent pas la possibilité d’une obtention du label bio pour une molécule, qui plus est même si celle-ci est naturelle. Une explication pouvant être que c’est car il s’agit d’une molécule isolé qui n’a donc plus rien à voir avec la plante d’origine.

Le Resveratrol bio extrait de la peau du raisin rouge est un anti cancer naturel puissant comme les amandes amères d'abricot, l'artemisia annua ou les feuilles de graviola corossol
Le Resveratrol bio extrait de la peau du raisin rouge est un anti cancer naturel puissant comme les amandes amères d’abricot, l’artemisia annua ou les feuilles de graviola corossol

Il est important de comprendre que toutes les marques qui prétendent vendre du resveratrol bio, n’ont en réalité pas de label bio et sont souvent de piètre qualité.

Resveratrol bio: comment s’en rapprocher le plus possible ?

Malgré les réserves susmentionnées, il est toutefois possible de s’approcher du resveratrol bio en se basant sur la liste qu’impose un label bio. Pour cela, la production des plantes médicinales riches en resveratrol devrait être réalisée aux normes de l’agriculture biologique. C’est-à-dire sans engrais, sans pesticide, sans herbicide et sans OGM (6). De même, la production des plantes ne doit pas être une production intensive et doit respecter la diversité, notamment en ce qui concerne la plante phare pour le resveratrol: la Renouée du Japon (Polygonum cuspidatum). Une autre condition serait d’isoler la molécule par chromatographie en phase liquide, un procédé complexe, avec un solvant bio et écologique tel que l’éthanol bio. Il sera donc capital de s’assurer que l’ingrédient final sera la forme ACTIVE du resveratrol: le trans-resveratrol pur (et non le cis-resveratrol), et que cet ingrédient soit certifié sans pesticide et surtout, même si pour cela le bio s’en réfère au règlement classique de l’alimentation : les métaux lourd, ce qui est le cas pour la marque Dynveo. Seule marque à proposer un trans-resveratrol pur à plus de 99%, sans pesticide, sans métaux lourds, et issu d’une extraction écologique. A contrario, les autres marques qui prônent un « resveratrol bio » ne précisent pas la forme du resveratrol (donc riche en cis-resveratrol, la forme instable du resveratrol) et n’apportent aucune garantie quant au solvant utilisé et leur certificat d’analyse.. Juste un outil marketing comme un autre donc.

Enfin, un autre paramètre à prendre en compte est l’enveloppe du resveratrol. Le resveratrol est vendu sous forme de gélules. Or ces gélules se doivent également d’être le plus bio possible. La gélule végétale en cellulose de chez Dynveo est autorisée pour les ingrédients bio, et fait très rare pour etre souligné: aucun excipient n’a été rajouté (pas de stearate de magnesium ou de dioxide de silice par exemple). Toutes ces conditions réunies pourraient différencier un resveratrol bio d’un resveratrol non bio.

Boutique Biologiquement.comLe Resvératrol bio anti cander naturel puissant

  Posté par resveratrol.biologique.bio       1 commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Le resvératrol bio est un antioxydant surtout présent dans les pépins, les queues et la peau des raisins. La peau de raisins contient les plus grandes concentrations de resvératrol bio. Les raisins roses et rouges en contiennent plus que les blancs.

Le vin (rouge) contient donc également du resvératrol bio, mais ses effets bénéfiques potentiels sont dans ce cas contrecarrés par l’alcool.

Situations liées aux traitements du cancer

Les patients atteints de cancer utilisent le resvératrol bio principalement pour les effets anti-inflammatoires, antioxydants et l’activité anti-cancer qu’on lui prête.

Le Resveratrol bio extrait de la peau du raisin rouge est un anti cancer naturel puissant comme les amandes amères d'abricot, l'artemisia annua ou les feuilles de graviola corossol
Le Resveratrol bio extrait de la peau du raisin rouge est un anti cancer naturel puissant comme les amandes amères d’abricot, l’artemisia annua ou les feuilles de graviola corossol

Ces effets ont principalement été étudiés dans un cadre préventif. Les effets sur le cancer lui-même doivent encore être étudiés chez l’homme.

Des recherches ont déjà été menées en laboratoire et sur des animaux. Elles semblent indiquer une activité anti-cancer, qui viendrait renforcer le traitement. Le resvératrol bio pourrait également limiter les dégâts au cœur causés par la Cisplatine et la Doxorubicine.

Effets négatifs possibles sur les traitements du cancer

A cause de son effet antioxydant, le resvératrol bio pourrait réduire l’action de certains traitements classiques basés sur un effet oxydant. C’est le cas de la radiothérapie, des cyclophosphamides, de la dacarbazine, des analogues du platine, des anthracyclines et de certains antibiotiques antitumoraux tels que la bléomycine et la mitomycine (1,6).

Le resvératrol bio augmenterait la toxicité pour le corps des traitements anticancéreux suivants : dacarbazine, campthotécines, cyclophosphamide, inhibiteurs de l’EGFR, taxanes, vinca-alcaloïdes et épipodophyllotoxines (1,6).

Même recommandation en ce qui concerne un usage de resvératrol bio en même temps qu’un traitement au bortezomib (Velkade®) pour le myélome multipe.

Il n’est pas conseillé de boire du vin rouge sous prétexte de bénéficier d’un apport de resveratrol bio. Non seulement l’alcool augmente le risque de développer différents types de cancers, mais sa consommation est également à éviter durant un traitement contre le cancer. En effet, dans ce contexte, la consommation d’alcool peut provoquer des inflammations de la muqueuse buccale, aggraver certains effets secondaires, augmenter le risque d’être atteint d’un autre cancer, réduire les chances de survie en cas de cancer de la tête et du cou ou, encore, augmenter les risques de rechute en cas de cancer du sein hormono-dépendant.

Effets secondaires généraux
Le resvératrol bio est généralement bien toléré. Il peut cependant causer les effets secondaires suivants : diarrhée, troubles gastro-intestinaux.

Interactions avec d’autres médicaments et compléments alimentaires
Le resvératrol bio peut exercer un effet anticoagulant (1). Si vous suivez un traitement « classique » qui présente les mêmes effets, il est conseillé d’informer votre médecin que vous utilisez du resvératrol bio.

Pour les mêmes raisons, il convient d’être prudent lors d’un usage combiné avec d’autres compléments alimentaires ayant un effet anticoagulant (ail/quercétine, chardon-Marie, curcuma, extrait de pépins de raisins, gingembre, ginkgo, ginseng, graines de lin, omega-3 ou acides gras de poisson EPA/DHA, quercétine, vitamine E). Informez toujours votre médecin de ce type de combinaison.

Arrêtez toute consommation avant une intervention chirurgicale.

Dosage pour les adultes
La prise de resvératrol bio est à envisager avec prudence quand elle est combinée à certains traitements. C’est le cas de la radiothérapie, des analogues du platine, des anthracyclines et de certains antibiotiques antitumoraux tels que la bléomycine et la mitomycine. Si vous suivez l’un de ces traitements, évitez toute consommation de resvératrol bio le(s) jour(s) du traitement ainsi que les deux jours qui le précédent et le suivent (1,6).

L’utilisation de resvératrol bio est déconseillée durant les traitements anticancéreux suivants : dacarbazine, campthotécines, cyclophosphamide, inhibiteurs de l’EGFR, taxanes, vinca-alcaloïdes et épipodophyllotoxines, Bortezomib®. Renseignez-vous auprès de votre médecin pour savoir si vous suivez l’un de ces traitements (1,6).

Sinon, la dose habituelle de resvératrol bio est de 10-50 mg par jour. Respectez toujours les indications de l’emballage.

Références:
www.anticancerfund.org
Chen FP et al. Impact of lower concentrations of phytoestrogens on the effects of estradiol in breast cancer cells. Climacteric. 2015 Mar 5:1-8. [Epub ahead of print]
Popat R et al. Phase 2 study of SRT501 (resveratrol) with bortezomib for patients with relapsed and or refractory multiple myeloma.Br J Haematol. 2013 Mar;160(5):714-7. doi: 10.1111/bjh.12154. Epub 2012 Dec 4
Rock C. et al. Nutrition and Physical Activity Guidelines for Cancer Survivors. CA Cancer J Clin 62:242-274, 2012.
http://nccam.nih.gov
http://umm.edu